Sensiplan®, la symptothermie, une méthode de régulation des naissances avec laquelle la femme apprend à discerner les signes corporels qui varient considérablement au cours du cycle. Ces signes permettent de déterminer avec une grande efficacité les jours fertiles et stériles dans le courant du cycle. Pour cette raison Sensiplan est qualifié tant pour éviter une grossesse que pour en obtenir une.

Du au fait que Sensiplan est un concept complet, il est impératif de se laisser accompagner durant, +/- 3 cycles, par un.e formateur.trice Sensiplan agréé.e. C’est la seule façon d’atteindre un résultat optimal et une efficacité élevée.

En Belgique les droits pour la marque commerciale Sensiplan sont accordés exclusivement sous la coupole de l'Association belge pour la gestion de la fertilité asbl (BVVB-ABGF) au CAF pour la region francophone.

Une fois la méthode assimilée et correctement suivie, l'effacité selon l'indice de Pearl* se rapproche de l'efficacité de la pilule (0,30 % pour la pilule / 0,43 % pour la symptothermie).

Informations sur sensiplan.be

 

* Un indice de Pearl de 1 % veut dire que sur 100 femmes, sur une durée de 1 an, 1 femme est tombée enceinte en utilisant correctement le contraceptif utilisé.

 

Avant d'aborder le sujet de la contraception, il peut être utile de rappeller bièvement le cycle féminin appelé aussi cycle menstruel.

Le cycle menstruel est l’ensemble des phénomènes physiologiques et hormonaux qui se déroulent entre le premier jour des règles et le dernier jour qui précède les règles suivantes.

Le plus souvent, le cycle dure 28 jours mais certaines femmes ont un cycle plus court ou plus long (entre 23 et 35 jours) voire même parfois tout à fait irrégulier. Durant les premiers jours du cycle, un ovule mûrit dans un des ovaires. L’ovule arrivé à maturité se déplace vers l’utérus. C’est l’ovulation.

L’ovule produit alors, pendant 14 jours, une hormone qui achève de préparer les parois de l’utérus pour l’accueillir s’il est fécondé par un spermatozoïde.

Si l’ovule n’est pas fécondé, à la fin de cette période de 14 jours, la préparation de l’utérus devient inutile et celui-ci s’en débarrasse. Cela entraîne des saignements plus ou moins abondants qui s’écoulent par le vagin. Ce sont les règles. (source:FLCPF/ CEDIF)

Si la durée de 14 jours entre l'ovulation et la fin des règles est fixe, la durée après les règles jusqu'à l'ovulation est variable d'une femme à l'autre. Faites attention à votre application smartphone qui parfois calcule votre période in/fertile en se basant sur un cycle fixe de 28 jours, ce qui n'est pas forcement le cas et n'est donc pas totalement fiable.

La pilule est un médicament contenant des hormones (oestrogènes et/ou progestatifs) qui empêchent l’ovulation. Ce médicament se présente sous forme de plaquettes contenant habituellement 21 pilules. La femme en avale une chaque jour plus ou moins à la même heure. Lorsque la plaquette est terminée, elle attend 7 jours avant d’entamer une nouvelle plaquette. Durant ces quelques jours, surviennent généralement les règles. Avec certains types de pilule, le rythme peut être d’un comprimé par jour pendant 22 jours et 6 jours d’interruption, Il existe également des pilules que l’on prend en continu.

La pilule est très efficace dès le premier comprimé, à condition de commencer le premier jour des règles et de la prendre ensuite tous les jours, au même moment de la journée, jusqu’à la fin de la plaquette. On peut alors faire l’amour sans risque de grossesse, même durant la semaine d’interruption entre deux plaquettes.

La pilule doit être prescrite par un médecin. Mais un examen gynécologique n’est pas systématiquement nécessaire, surtout s’il s’agit d’une jeune fille qui consulte pour une première contraception. Le médecin peut se contenter de poser des questions sur l’état de santé de la femme.

La prescription médicale permet de se procurer la pilule en pharmacie. Une boîte de 3 plaquettes de pilules peut coûter de 8,92€ à 27,59€.

Certains contraceptifs oraux bénéficient d’un remboursement par la mutuelle. De plus, si vous avez moins de 21 ans et si vous êtes en ordre de mutuelle, certaines pilules ne vous coûteront que de 2€ à 5€.

Le prix n’influence ni la qualité ni l’efficacité de la pilule. Demandez conseil à votre médecin et choisissez la pilule qui vous convient le mieux au moindre coût (source:FLCPF/ CEDIF)

L’implant est constitué d’une petite tige en matière souple de la taille d’une allumette que le médecin place sous la peau dans le haut du bras. Le placement se fait entre le 1er et le 5e jour des règles. L’implant libère une hormone qui bloque l’ovulation ; il est efficace 24 heures après la pose.
L’implant offre une contraception continue pour une période de trois ans, mais on peut le faire enlever à tout moment. C’est un contraceptif très efficace qui peut induire chez la plupart des femmes une diminution voire la disparition complète des règles.
Il s’obtient sur prescription médicale et nécessite une visite chez le médecin pour le placement et pour le retrait. Il coûte 132,1€ ou 105,64€ si vous avez moins de 21 ans et si vous êtes en ordre de mutuelle.(cedif/FLCPF)
Le patch est un carré de plus ou moins 4 cm de côté qui se colle sur la peau. Il diffuse dans le corps, des hormones équivalentes à celles de la pilule. Le premier patch est placé le 1er jour des règles et est efficace tout de suite. On utilise un patch par semaine durant trois semaines. Une semaine d’interruption est respectée avant de replacer un nouveau patch. Il ne peut pas être placé sur la poitrine et il est conseillé de changer d’endroit à chaque fois.
Le patch s’obtient sur prescription médicale et une boîte de 9 patchs coûte 34,05€ ou 27,24€ si vous avez moins de 21 ans et si vous êtes en ordre de mutuelle. (source:FLCPF/ CEDIF)